COUREUR DE L'ÉQUIPE DUMOULIN

Jean-François Dumoulin

6 mai 1976, Trois-Rivières (Qc, Can.)

Expérience internationale : Allemagne, Angleterre, Italie, Espagne, États-Unis, Canada

Jean-François Dumoulin compte au-delà de vingt ans d'expérience sur les pistes de course. Il a commencé sa carrière en Formule Ford et Atlantique avant de développer son expertise sur Porsche en séries Coupe Motorola and Grand Am, suivi du Rolex 24 à Daytona, série à laquelle il participe sur une base régulière. Il a aussi développé une expertise reconnue sur le plan mondial en tant qu'instructeur au Club Ferrari et au Ferrari Challenge d'Amérique du Nord. Son expérience s'étend aussi en série NASCAR, ayant participé à presque toutes les éditions de la série NASCAR Canadian Tire présentées depuis 2007. Il est également reconnu en tant qu'instructeur de pilotage professionnel pour les constructeurs automobiles, Clubs privés (Porsche, Ferrari), Ferrari Challenge et Jim Russell School.

Voir les réalisations et faits saillants +

Réalisations et faits saillants

Pilote d'endurance reconnu des séries Rolex et Grand-Am, Daytona Prototype Jean-François Dumoulin débute dans la série NASCAR canadienne lors de la saison 2007.

  • Le premier québécois à gagner deux fois l'épreuve Rolex 24 à Daytona; (2004 en SGS et 2007 en GT).
  • Le plus jeune pilote à être recruté par la légendaire filière Players.
  • Champion de la série Grand-Am Continental Tire Sports Car Challenge GS, USA en 2003 (9 podiums).
  • Champion de la série Grand-Am Continental Tire Sport Car Challenge ST, USA en 2002 (5 podiums).
  • Lors de l'épreuve NASCAR Nationwide à l'édition 2009 du Grand Prix de Montréal, après un départ en 35e position, il termine sa première course en 7e position à bord d'une voiture endommagée et gagne ainsi le cÅ"ur de nombreux admirateurs.
  • En 2000, au Molson Indy en Ontario, il se mérite une 2e position au championnat de la série Motorola Cup, volant un podium après avoir débuté l'épreuve en 52e position.

À la fin de la saison 1995, Jean-François Dumoulin est le plus jeune pilote de la légendaire filière Players, qui le commandite jusqu'en 1998 en Formule Ford et Formule Atlantic. En 2000 en séries Motorola Cup, il offre une solide performance à chaque course. C'est l'année au cours de laquelle Jean-François Dumoulin et son co-équipier Richard Spénard inscrivent plusieurs marques et pole positions. Ils sont notamment les auteurs d'un des plus beaux spectacles à s'être donné sur les pistes du Toronto Indy, alors qu'après un départ de dernière position, ils réussissent leur remontée pour finalement gagner l'épreuve. Jean-François Dumoulin a dépassé 52 voitures pour amener sa Porsche 993 en tête, assisté de Spénard qui lui, gardait la position. La saison s'est soldée par une 2e position au championnat, et ce malgré le fait qu'ils n'ont pas participé aux épreuves de Daytona et Sebring.

En 2001 jusqu'en 2004, il court en série Grand Am et est couronné Champion en 2002 et 2003. C'est en 2004 que Jean-François Dumoulin va établir sa réputation comme spécialiste du réglage et instructeur en raflant le titre de champion au 24H de Daytona en catégorie SGS, au volant d'une Porsche 996 co-pilotée par Jean-François Dumoulin, Marc Lieb, Robert Julien and Greg Pootmans.

Cette victoire à Daytona lui sert de tremplin pour ensuite participer au championnat SGS du Grand American Road Racing Association, en partenariat avec Robert Julien.

En 2007, il enregistre une deuxième importante victoire aux 24H de Daytona en catégorie GT avec une Porsche 997 de l'équipe Allegra Motorsport. Cette fois, Jean-François Dumoulin partage le volant avec Scooter Gabel, Marc Basseng et le propriétaire de la voiture, Carlos de Quesada. Lors de cette épreuve, Jean-François Dumoulin est aussi responsable du réglage, du management de l'équipe et de l'entraînement du propriétaire de la voiture.

Devenu une figure respectée en épreuves d'endurance Rolex et Grand-Am, il fait ses débuts en séries NASCAR Canadian Tire en 2007. 2009, marque le début d'une année toute spéciale pour Jean-François Dumoulin alors qu'il pilote une Ferrari F430 sur la mythique piste de Monza en Italie en catégorie GT3B. La même année, il contribue à une solide performance à l'épreuve NASCAR Nationwide du Grand Prix de Montréal.